Le parti alliance sociale (AS) plaide pour le report des élections présidentielles pour se conformer à la constitution et au code électoral.

Ce parti politique dénonce ce qu’il qualifie de manœuvre du CNDP et de la CENI excluant les Tchadiens de l’étranger du scrutin du 11 avril.

Dans un communiqué de presse signé de son président national Mahamat Bichara, le Parti AS souligne que pour masquer son incompétence, le CNDP (Cadre National de Dialogue Politique) et la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) se cachent derrière le fallacieux prétexte de coronavirus pour ne pas prendre en compte les voix de Tchadiens de l’étranger, alors qu’en réalité selon le communiqué, ils n’ont pas été enrôlés contrairement à leurs compatriotes de l’intérieur.

AS rappelle au CNDP et à la CENI que le corps électoral convoqué par le décret du 12 février dernier pour le premier tour des présidentielles du 10 et 11 avril 2021 comprend aussi les Tchadiens de l’Étranger.

Selon AS, exclure ces citoyens du vote constitue une violation flagrante des articles 3,6,14,28,60,69, de la constitution.

Pour le parti AS, il n’est pas tard de reprendre la révision des listes des Tchadiens de l’étranger et reporter ainsi la date des élections présidentielles pour se conformer à la constitution, au code électoral et au décret susmentionné.

Tchadanthropus-tribune

705 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire