Dans un communiqué de presse signé par son président, Abanga Brahim Barka le PRENAT (parti de la renaissance nationale tchadienne), qui est un parti de l’opposition souligne que l’école tchadienne tend vers sa disparition, en expliquant un nouveau mode de gestion du système éducatif qui est mis en place depuis bientôt 4 années. Ce système est marqué par la sourde oreille du gouvernement face aux revendications des enseignants.

Cette manière de faire n’est pas pour sortir le Tchad des ténèbres affirme le PRENAT, qui demande à Déby de sortir de son mutisme et de résoudre les problèmes de l’éducation des Jeunes.

Ne pas le faire prévient le PRENAT serait créée un précédent difficile à gérer dans les prochains jours.

Tchadanthropus-tribune

186 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire