Le samedi dernier au stade Idriss Mahamat Ouya, le candidat DEBY Itno a lancé en arabe local « Damboula Hanakou » a ceux qui protestent contre son 6e mandat.

La Ligue tchadienne des Droits de l’Homme et un collectif d’avocats ont déclaré ce matin, qu’à défaut d’une plainte en justice, à l’égard d’un président en fonction qui n’aboutirait pas, ils condamnent cette sortie qui non seulement n’honore pas la fonction présidentielle, mais discrédite entièrement son auteur.

La LTDH et le collectif d’avocats soulignent que, pour celui qui prétend accéder aux plus hautes fonctions de la république, les propos dignes des chiffonniers sont inadmissibles, même à l’égard des adversaires politiques.

Tchadanthropus-tribune

711 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire