Voleur, voleur d’état, sangsue,

Mais quoique l’on ne dise, rien ne viendra changer cela tant que le tchadien lui-même ne dit merde pour réclamer leurs droits.

De sources bien renseignées, la société d’hydrocarbure lègue à la société tchadienne 20 citernes par jours afin que celle-ci puisse de manière générale faire face aux problèmes généraux de coupures. Mais… Il semble que l’entière disposition de ces citernes n’arrive pas toute au même point. Entre 3 à 5 citernes sont vendues sauvagement à 17 millions FCFA (5×17=85 millions par jour). Ces détournements auraient détourné par le DG de la raffinerie qui distribue ces liquides à faire fonctionner la machine.

Il est d’autant plus grave que le constat est encore amer concernant l’électricité au Tchad. Depuis plusieurs années, les mêmes problèmes existent, mais il n’y a jamais d’évolution pour le pays parce qu’il y a toujours un intouchable quelque part qui siphonne l’intérêt premier des Tchadiens.

Tchadanthropus-tribune

856 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article