L’ambassadeur de l’Union européenne en République du Tchad et les chefs de mission de la France, d’Allemagne, des Pays-Bas et de l’Espagne ont organisé une conférence de presse le 26 juillet 2022. L’agenda de cette conférence de presse porte sur l’appui budgétaire et l’aide à la crise alimentaire de l’Union européenne au Tchad ainsi que les contributions les Etats membres dans les deux domaines.

A l’entame de sa présentation, l’ambassadeur de l’UE au Tchad, Kurt Cornelis, a précisé que l’Union européenne a mis en place un appui de 100 millions d’euros pour le pays, au titre du plan annuel d’action 2021, dans le cadre du nouvel Instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (IVCDCI ou NDICI en anglais). C’est avec ce soutien que l’Union européenne accompagne le Tchad dans le processus de transition et renforce la résilience des populations aux crises alimentaires. Bekambo

Le chef de bureau d’ECHO a indiqué qu’en 2022, l’UE finance pour 37 millions d’euros l’aide humanitaire au Tchad pour répondre aux besoins fondamentaux des personnes déplacées à l’intérieur du pays, des réfugiés et des communautés locales affectées par les multiples crises. Les fonds humanitaires de l’UE visaient à répondre aux besoins humanitaires croissants suscités par le conflit dans la région du lac Tchad. Nous fournissons (i) une aide alimentaire et nutritionnelle, (ii) un accès à des soins de santé, (iii) une éducation en contexte d’urgence, (iv) un accès à l’eau, à l’assainissement et aux services d’hygiène, et (v) une protection des communautés dans le besoin. L’aide humanitaire européenne depuis 2013 s’élève à 406,4 millions d’euros.

Tchadanthropus-tribune

1313 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire