Dans une correspondance envoyée à la rédaction, les étudiants de la médecine qui réclame des arriérés de sommes d’argent à l’État seraient malmenés par des agents de service de Finances.

D’après des informations recoupées, le trésor public aurait versé 548 millions de FCFA sur le compte de l’inspection générale de Finances depuis le 04 février 2022, et cela est pour permettre de régler les sommes dues aux étudiants en médecine. Cette information est confirmée par ladite inspection. Le DAF du ministère des Finances informe qu’il manque juste l’ordre de paiement, mais que depuis vendredi dernier l’inspecteur général ne s’exécute pas.

De ce pas, les représentants des étudiants se sont présentés à l’inspection générale dans l’objectif de savoir la date de paie. Mais l’inspecteur général accompagné des agents de sécurités du ministère ont chassé de la cour de l’inspection les responsables des étudiants en leur disant ceci :  » partez, si on a besoin de vous, on va vous appeler « .

Pour la représentation des étudiants l’interrogation est de mise, l’inspecteur peut-il détourner les 548 millions de FCFA qui leur sont destinés ?

Ils ne vont pas se laisser faire, rétorque la représentation des étudiants.

Si l’inspecteur général ne déclenche pas la paie dans un bref délai, le personnel du ministère de finances et du budget va aspirer le gaz lacrymogène une seconde fois.

« Nous avons eu le TPG le lundi de la semaine dernière, il nous a rassuré qu’il fera de son mieux pour décanter notre situation, encore le mercredi de la semaine dernière, il nous a informés que le processus de virement de 548.000.000f était engagé dans le compte de l’inspecteur général du ministère des Finances.  D’après le TPG, c’est le président de transition Mahamat Idriss Deby en question qui a instruit le TPG de décanter la situation en urgence. Le vendredi de la semaine dernière, plusieurs personnels du ministère de finances y compris le secrétaire de l’inspecteur et l’inspectrice adjointe nous ont confirmé que l’argent en liquide est déjà avec l’inspecteur et ce matin, l’inspecteur général en question nous a affirmé que l’argent est avec lui. Pourquoi n’est pas déclenchée la paie ? L’inspecteur a-t-il une idée de détourner ? Pourquoi il nous a exigé de quitter le ministère ? Nous les étudiants de médecine d’Abéché délocalisés à N’Djamena, avions décidés de faire une descente pour un sit-in une fois de plus ». Lance ces étudiants qui ont marre d’être ballotté de gauche à droite.

Tchadanthropus-tribune

997 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire