Selon la radio privée Dja FM, les fonctionnaires tchadiens ayant constaté la diminution de leurs salaires ont promis de manifester ce lundi à N’Djamena.

 

Le syndicat des travailleurs a fait cette annonce en demandant aux travailleurs de ne pas aller au travail ce lundi, et d’aller manifester ce lundi dans la ville. Notons que ce samedi, une manifestation des jeunes a été dispersée à Walia et Chagoua, deux périphéries de la ville de N’Djamena.

 

Selon nos informations, les militaires et les policiers instruits pour réguler l’ordre ne sont pas aussi contents, car l’État ne s’occupe pas de leur sort. Plusieurs d’entre eux désertent les postes par manque d’alimentation, de tabacs et autres produits pour leur entretien. L’ancien ministre de la Sécurité Ahmadaye Abdelkérim Bakhit s’est fait éconduit pas le 1er ministre dans la journée du 25 janvier 2018, jour de la manifestation, parce qu’il avait demandé 10 millions de PGA pour les policiers en faction. La note annotée plus tard par le 1er ministre est arrivée au bureau du ministre des Finances et restée lettre morte. Au soir Ahmadaye Abdelkérim Bakhit a été limogé.

 

Tout concorde pour un soulèvement de la masse des travailleurs contre un gouvernement qui ne respecte pas ses obligations.

 

Tchadanthropus-tribune.

3303 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article