Suite aux divergences entre les dirigeants du comité exécutif de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA), le Collectif « Sauvons notre Football » a animé une conférence de presse ce samedi 9 juin 2018 à la Maison des médias.

À travers cette conférence, le collectif a demandé entre autres : la suspension immédiate du bureau exécutif de la FTFA ; une mission d’audit au Tchad par la FIFA ; la mise sur pied d’un comité de normalisation ; la révision des textes de base de la FTFA et l’organisation dans un meilleur délai d’élections libres et transparentes à la FTFA.

Dénonçant les contentieux juridiques, qu’il dit n’honorent pas le football, le président du collectif Abakar Hunwanou a condamné avec force la mauvaise gouvernance à la FTFA. Il a interpellé toutes les instances du football au Tchad et dans le monde, notamment la FIFA et la CAF à mettre un coup d’arrêt au règne de la mauvaise gouvernance du football en République du Tchad par toutes les voies et droits régissant football.  Pour siffler la fin du match, le président du collectif a invité les autres associations sportives à se joindre à son organisation.

En effet, depuis plus de deux ans, le football tchadien est quasi inexistant sur tout les plans. Le champion national passe à blanc, l’équipe nationale senior n’a disputé aucun match amical. Puis le président et le vice-président s’accusent mutuellement de détournements de fonds. Pour rappel, le président et son secrétaire ont été auditionné par la police judiciaire il y a deux jours.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos.

463 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article