Au Tchad, la mort du président Idriss Déby a fait craindre un basculement du pays, voire de toute la zone, dans le chaos. Cyril Bensimon, journaliste au Monde Afrique, couvre la région depuis près de vingt ans. Il raconte, dans ce podcast, ce séisme qui ne laisse pas la France indifférente.

L’annonce de sa mort a eu lieu quelques heures à peine après celle de sa victoire à l’élection présidentielle tchadienne, le 20 avril. Idriss Déby venait d’être réélu à la tête du pays pour un sixième mandat. Arrivé au pouvoir en 1990, il n’a eu de cesse de se présenter comme un rempart au chaos qui menaçait le pays, mais aussi la région entière. Notamment face au terrorisme islamiste.

Cyril Bensimon est journaliste au Monde Afrique, il couvre la région depuis près de vingt ans. Il raconte, dans cet épisode de « L’Heure du Monde », ce séisme qui a fait craindre le pire et qui ne laisse pas la France indifférente. Celle-ci a très régulièrement apporté un soutien militaire à Idriss Déby. Et le 23 avril, le président de la République, Emmanuel Macron, s’est déplacé au Tchad pour les funérailles de l’ancien président.

Tchadanthropus-tribune avec le Monde

788 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire