Un pays paresseux comme le Tchad au sous-sol inexploité qui est plus riche que la France chaque année se fait injecter des aides de fonds non halal pour boucler l’année budgétaire pour s’étonner après que la France décidé de notre devenir politique étrangement ou va s’agenouiller et quémander l’argent vis à vis du Qatar émirats unis Arabie saoudite ceux-là nous prennent pour de bons nègres ils font la sourde oreille

Dur dur d’être un Esclave subissant la pauvreté.

Le ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin, le Directeur de l’Agence française de développement (AFD), Philippe Chedanne et le Premier conseiller de l’ambassade de France au Tchad, Gilles Roussey ont signé ce mercredi la convention d’une nouvelle subvention d’aide budgétaire d’un montant de 15 millions d’euros, soit près de 10 milliards de francs CFA.

Selon le communiqué de l’Agence française de développement, “cette aide qui vient en appui au budget du pays apporte une réponse au besoin de financement de l’État tchadien. Elle vise plus généralement à soutenir les efforts de l’État tchadien dans le cadre du programme en discussion avec le Fonds monétaire international”.

Cette subvention d’aide budgétaire permettra de soutenir le secteur de la santé, l’amélioration de la gouvernance financière et de la gestion des finances publiques, ainsi que le Comité National de Coordination du GS Sahel. Elle sera répartie comme suit :

• 1,594 milliard de FCFA au profit de trois hôpitaux nationaux et du Centre National de Transfusion Sanguine.

• 1,261 milliard de FCFA au profit des vingt-trois hôpitaux provinciaux.

• 430 millions de FCFA au profit de programmes nationaux.

• 5,437 milliards de FCFA au profit de l’informatisation et de l’interconnexion des services économiques et financiers du Tchad.

• 612 millions de FCFA destinés au renforcement des fonctions de contrôle de la Chambre des Comptes et de l’Inspection Générale des Finances.

• 455 millions de FCFA en soutien aux administrations déconcentrées du ministère des Finances.

• 50 millions de FCFA au profit du Comité National de Coordination du G5 Sahel.

“Avec cette nouvelle aide budgétaire, le montant total des appuis du Trésor français versés au Tchad depuis 2016 atteint 170 millions d’euros (soit plus de 110 milliards de francs CFA sur une période de 6 ans)”, précise le document qui conclut qu’en 2022, un audit sera réalisé afin d’évaluer l’efficience de l’emploi de ces soutiens.

Diarra Ousmane

352 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire