Le président tchadien de la transition Mahamat Idriss Déby arrive ce jour de mercredi 10 novembre 2021 en France à l’invitation du forum sur la paix en Libye.

Selon nos informations, la délégation tchadienne est attendue cet après-midi dans la capitale française à l’aéroport du Bourget.

Quelques membres de l’Ambassade du Tchad à Paris, et une partie de la délégation du CODNI déjà présente sur place devraient être au bas de la passerelle pour le saluer.

Notons que les précurseurs, le traducteur Ahmadou et quelques membres de la Sécurité sont arrivés depuis dimanche dernier pour préparer cette venue.

C’est aussi dimanche dernier qu’est venue Mme Alixe Ndolenodji Naimbaye, ministre, secrétaire d’État et présidente du parti ARD. C’est elle qui a été désignée par le ministre du dialogue et de la réconciliation nationale Acheikh Ibn Oumar comme chef de délégation du CODNI qui devrait recevoir la diaspora d’Europe, les responsables des sites et blogs (réseaux sociaux), les partis politiques en exil et des personnalités diverses.

Depuis quelques jours, des billets d’invitations sont établis à l’endroit de certaines organisations et corporations pour cette assise. Mais en réalité quelle est la base d’indication qui légitime telle ou telle entité ?

La démarche entreprise recueille-t-elle l’unanimité et prendra en compte la vraie diaspora active (Les patriotes de la diaspora), ou elle prendra en compte les petits regroupements mis en place pour la circonstance.

Nos sources indiquent que le CODNI en déplacement à Paris veut réunir tout le monde dans une seule salle pour ouvrir le débat. Chose quasi sensible, connaissance l’attitude de certains compatriotes de mauvaise foi, et qui provoqueraient des faits malheureux. Il ne faut pas oublier l’expérience de la réunion à l’hôtel Radisson Blu à N’Djamena qui s’est terminée par des empoignades de chefs de partis et autres.

Toutefois, les consultations pour cette assise qui commenceront ce vendredi 12 novembre 2021 seront attendues par nos compatriotes. Tout le monde scrutera les failles pour en commenter, c’est dire la pression sur les épaules de cette délégation du CODNI, qui n’a aucun intérêt à ce que leur mission soit un échec.

Tchadanthropus-tribune

658 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire