Comme à l’accoutumée, avec le régime MPS, ceux qui veulent avoir la tête d’une personnalité sur un crochet, va de fait raconter à Idriss Déby que l’autre n’aime pas les Zaghawa et voilà son forfait.

Les membres du parti/État MPS se mangent entre eux, car depuis la nuit des temps, nous l’avions toujours dit “ Ces pilleurs des ressources publiques ne travaillent que pour leurs petites gueules, mais jamais pour le pays “.

Le ralliement dernièrement de certains rebelles et leur reversement au sein de certains corps fut la goutte d’eau qui était de trop, alors certains qui étaient bien calés dans leur confort ont mal vu leur relève, pensant que le poste est à vie.

Selon nos sources, c’est Idriss Déby lui-même qui aurait indiqué à son ministre de procéder aux remplacements. Désir de provocation ou pas, le ministre tomba dans le panneau en exécutant l’ordre de son patron. Ne sachant pas que l’ordre advenait de Déby lui-même, ceux qui pensaient avoir un rasoir pour tondre le torse de Abali Salah se trouvent pris au piège. La confrontation tourna à l’avantage du ministre alias Trump, mais jusqu’à quand ? Sûrement après les noces mielleuses entre Déby et Abali Salah. Attention à la pente glissante.

Tchadanthropus-tribune   

2107 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article