De source bien renseignée, des aménagements diplomatiques seraient à prévoir parallèlement au dialogue national inclusif du 20 août 2022 à N’Djamena et après la signature de l’accord de paix à Doha (Qatar).

Selon nos sources dans le système CMT, avec le retour des exilés et certains politico-militaires, quelques changements seraient prévus pour envoyer le DG actuel de l’ANS Kogri Ahmed comme Ambassadeur à Paris, ou Tel-Aviv juste après les accords de Doha, ensuite nommer l’ambassadeur Kedellah Younous Hamidi actuellement à Paris sur la chancellerie de Doha.

Monsieur Djiddi Saleh Kedellah devrait être nommé comme futur DG de l’ANS.

L’information top confidentielle circulerait depuis déjà quelques jours au sein des décideurs à N’Djamena.

Tchadanthropus-tribune

1935 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire