De source bien informée, après sa villégiature à Amdjaress, le président tchadien doit se rendre à Faya-Largeau afin de présider la fête des armées souvent organisée le 31 décembre de chaque année à la veille de la Saint-Sylvestre.

 

À Amdjaress où plusieurs concertations se sont effectuées entre les proches de Déby qui l’ont accompagné et les généraux influents présents sur place, des décisions fermes devraient être prochainement annoncées. D’après nos sources, le Tibesti était pratiquement aux menus des discussions tout comme la situation dégradante du pays. Une source proche de Déby affirme que le président tchadien observait avec beaucoup d’intérêt les conclusions du déplacement de son ministre à la Sécurité sur place. Il était question d’évaluer la force de dissuasion du ministre dans son fief d’origine. Outre ce cas, la question de la rébellion de l’UFR est souvent revenue dans les échanges. Il s’agit pour Idriss Déby de dégager une stratégie afin de débusquer les officiers qui ont un pied dedans et un pied dehors. Mais de l’avis de notre interlocuteur, les choses s’avèrent difficiles tant les antagonismes entre certains de ses proches et sa belle-famille sont au zénith. Toutefois, la même source affirme que tant que la rébellion de l’UFR ne déclenche pas les hostilités, aucune évaluation de la situation ne pourra se faire. Outre la rébellion UFR, les diverses réflexions se sont porté sur la situation des fonctionnaires, l’éducation nationale de manière à éviter une manifestation des écoliers, la probable installation du poste de 1er ministre, et un changement à la tête de la police nationale.

 

Selon le programme, Idriss Déby est attendu à Faya-Largeau où il devrait aller faire la fête avec ses militaires le 31 décembre 2018. Il devra s’y rendre par la route et un passage par la ville de Kalait serait prévu. Passer par la route d’Amdjaress jusqu’à Faya-Largeau, une façon d’envoyer un message aux sympathisants des diverses rébellions comme quoi il n’y a aucun ombrage et que la sécurité est au summum.

Tchadanthropus-tribune

1638 Vues

  • Appel au Peuple Tchadien et aux Forces de Sécurité et de Défense de la République du Tchad
    Appel à un soulèvement Populaire et à une massive entrée en Dissidence des Forces de Sécurité et de Défense de la République du Tchad afin de renforcer la Résistance active de vos frères d’armes déjà en Dissidence à travers tout le Tchad.
    Les actions simultanées d’un soulèvement Populaire et d’une massive entrée en Dissidence des Forces de Sécurité et de Défense de la République du Tchad à travers tout le territoire national vont êtres les catalyseurs du renversement de la mafia institutionnalisée au pouvoir en fin de règne.
    Pou rappel, cette mafia fait main basse sur toutes les ressources du Tchad en confisquant le pouvoir par la force brute depuis presque trois décennies au détriment du Peuple Tchadien sans aucune possibilité d’une alternance politique.
    C’est un droit et un devoir patriotique!
    À l’insurrection généralisée…
    À toutes les forces vives …
    À toutes les Unités …

    Le Haut Commandement des Forces de Sécurité et de Défense du Tchad Ndjamena post de Commandement 1727

    Commentaire par Le Haut Commandement des Forces de Sécurité et de Défense du Tchad le 31 décembre 2018 à 2 h 00 min
  • Une réalité rapportée en réponse à une question (pas exactement en ces termes)

    N’eût été notre fiabilité et le strict respect de nos engagements, contrairement au président qui a … , nous l’aurions capturé ou … avec ses éléments de garde à la suite … . Nous étions à quelque … et nous savions exactement …, rapporte un Soldat en réponse à la question pourquoi ce jour n’étiez-vous pas honnêtes avec le président ?

    Commentaire par Citoyen le 31 décembre 2018 à 20 h 04 min