De source autorisée, plusieurs caciques du régime aujourd’hui en déshérence auraient été empêchés de quitter le territoire.

Certains proches du régime suspectés de vouloir quitter le territoire national ont reçu l’ordre de ne pas bouger de la capitale, et leurs demandes de visas annulées.

Selon nos informations, depuis l’avènement de Mahamat Kaka au pouvoir, certains jadis proches d’Idriss Déby auraient tenté de partir vers l’étranger, après avoir fait transférer plusieurs milliards de FCFA avec la duplicité des banques locales.

Automatiquement averti par les services, le président de la transition aurait demandé de bloquer leurs départs, et demander provisoirement de bloquer leurs comptes en banques, puis de diligenter une enquête pour savoir l’origine des fonds. Parmi ces compatriotes véreux, il y a des anciens responsables sécuritaires, des directeurs de services et des personnalités à la présidence.

Notre investigation en cours ne nous autorise pas à divulguer l’entière liste dans sa totalité. La rédaction vérifiera les noms et les postes de responsabilité que ces gens ont eu à effectuer avant toute publication. Il semble que le président de la transition commence par réaliser les vœux que souhaitent tous les Tchadiens, à savoir combattre les voleurs de la République. Un souhait que tous les Tchadiens attendent de leurs vœux… Nous reviendrons.

Tchadanthropus-tribune

1266 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire