Notre pays vit une des crises les plus épouvantables dit-on. Une crise voulue et entretenue par un exécutif qui mène une politique de répression économique et un clientélisme sans précédent.

 

Qui dit que le Tchad est en crise ?

 

La question mérite d’être posée, car aux faits affirmés, personne ne comprendrait les attitudes d’Idriss Déby qui puise l’argent du contribuable au trésor sans rechigner. Depuis deux ans les fonctionnaires subissent les coupes sombres et exagérées dans leurs salaires. Depuis bientôt un an tout le monde est soumis aux fameux 16 mesures. Les fonctionnaires dignes de leurs revendications observent une grève illimitée qui paralyse le pays.

 

De sources dignes de foi, en dépit de cette difficulté, pour son voyage en Chine, Idriss Déby loue un avion 767 VIP à un milliard de francs CFA pour se rendre en Chine. D’après une source proche de la délégation, cette location d’avion est privilégiée pour éviter de faire l’escale d’une heure. L’avion présidentiel diton ne prédisposait pas cet avantage. Pourquoi ce gâchis ? Un chef d’État ne peut être solidaire de son peuple ? Où bien malgré les avantages dus à sa fonction il faut qu’il écrase son peuple… Ce qui se passe au Tchad dépasse l’entendement, ou plutôt dépasse toutes les formes d’injustices entrevues jusqu’à là. Les fonctionnaires sont les seuls à encaisser les conséquences de la mauvaise gouvernance d’un exécutif incompétent et perfide. En suivant l’actualité, tous les autres Chefs d’État ont utilisé leurs avions convenus aux voyages présidentiels, en acceptant de faire l’escale d’une heure afin que l’avion puisse être approvisionné en carburant. Hors location d’avion, Idriss Déby aurait ponctionné au trésor public 4 milliards de FCFA en devise pour ce voyage. Même la quarantaine des membres de sa délégation (ministres, membres de la sécurité, membre du protocole, etc.) ne justifiait pas cette ponction.

 

Ce qu’il faut retenir, au bas mot ce déplacement en Chine d’Idriss Déby va coûté au trésor public la bagatelle de 4 milliards FCFA. 4 milliards de FCFA décaissés du trésor public pour quel résultat ? Peut-on expliquer aux Tchadiens ce qui justifie toutes ses dépenses ? Avec cela, de manière inique Idriss Déby continue de demander aux fonctionnaires de faire l’effort de restriction sur leurs salaires alors que lui dilapide l’argent du trésor pour son loisir et au profit des siens. 4 milliards de FCFA pour un voyage de 72 heures, de quoi faire réfléchir plus qu’un tchadien sur les méthodes de gouvernance dans notre pays. Il est anormal de penser qu’il y a une assemblée qui ne puisse pas poser ce problème, sur les déplacements du chef de l’état.

 

4 milliards de FCFA chers compatriotes, on vous laisse en juger. Pauvre Tchad.

Tchadanthropus-tribune

2823 Vues

  • Tout retrait de l’ARGENT du trésor public ou en amont, DU PEUPLE TCHADIEN, même un franc cfa de plus en inadéquation avec la loi et les textes règlementaires du pays, et par ailleurs au delà de la somme nécessaire pour une mission donnée, est purement et simplement une main basse illégale et peut être qualifiée de vol de l’argent public.

    Commentaire par GOUVERNANCE le 7 septembre 2018 à 1 h 39 min
  • RAPPEL

    Il est très important et c’est un devoir/droit patriotique qu’une équipe multidisciplinaire se saisisse de ce dossier des biens du Peuple tchadien que la mafia institutionnalisée a mis main basse.

    En effet, Il faut plutôt un DOSSIER COMPLET DOCUMENTÉ PREUVES A L’APPUI de tous les biens mobiliers et immobiliers – de tous les avoirs – tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Tchad de toutes celles et tous ceux qui ont dilapidé les biens du PEUPLE TCHADIEN.

    Ainsi, même les générations futurs auront le droit et devoir de les poursuivre, si jamais cela est impossible pour l’instant et à moyen terme.

    Acheikh IBN-OUMAR aurait dû présider cette équipe, hélas/dommage !

    Commentaire par GOUVERNANCE le 7 septembre 2018 à 3 h 25 min