Tout ne peut pas être parfait, répond un interlocuteur très crédible à la rédaction. Certes, mais faire un changement juste en un mois et quelques jours après tout le tintamarre observé avec la naissance de la 4ème république apparaît comme peu crédible pour les gouvernants. 3 jours avant, Tchadanthropus-tribune avait publier des prémices d’un remaniement ou retouche du gouvernement actuel, celui né à l’aube de la fameuse 4ème République. Mais comment Idriss Déby veut-il qu’un cadre donne un résultat en quelques semaines de travail ? À peine le cadre prend possession de son environnement que le voilà appelé à d’autres fonctions comme le dit l’usage. En vérité, les propositions qu’on fait à Idriss Déby, ou ses propres choix n’obéissent pas aux règles déontologiques de compétences. D’après nos sources, les personnes sont choisies selon leurs accointances des alentours. Soit vous êtes dans le parti (MPS), soit vous êtes l’ami des enfants d’Idriss Déby, soit vous êtes copté par la 1ère dame Hinda Déby, ou encore soit votre communauté pèse de tout son poids (vous devez fournir des chairs à canon). Là, que vous soyez compétents ou non, vous venez au gouvernement pour voler et rétribuer les lobbys qui vous portent. Sinon, quelque soit vos compétences, vous rasez les murs jusqu’à venir mendier un poste, où pire, apparaître dans les festivités de l’association para étatique “ Grand Cœur “. Zackaria Fadoul Kitir paye les démarches des habitudes carrées et intègres. Jean Bernard Padaré paye de la coalition de certains Moundang contre lui, dont le fameux Mollusque argenté (Pahimi Kalzeubet). Les autres sont sacrifiés par pertes et profits.

 

Ceux qui sont nouvellement appelés au gouvernement viennent à pas ralentis, sachant qu’ils sont éjectables à tout moment et ce n’est pas l’issue des résultats de leur travail qui intéresserait leur patron. Voilà une partie de la visibilité de l’iceberg qui sévit au Tchad avec le régime MPS. Idriss Déby gère les hommes tel un directeur de ressources humaines, mais il est loin de gérer le développement du Tchad.

Tchadanthropus-tribune

2223 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article