Ce lundi 15 février 2021, l’Université Polytechnique de Mongo a rouvert ses portes après un mois et quelques jours de grève.

La reprise a eu lieu ce matin à la première heure.

Nous sommes descendus sur les lieux pour constater la reprise.

Mais avec un manque réel presque totale des enseignants.

Allaïssem Florent, un étudiant en première année de la faculté Génie mécanique, déplore le fait que la reprise ne soit pas effective. « Nous sommes là comme vous pouvez le constater, mais les enseignants et les chefs des services sont absents. Les autres niveaux c’est encore mieux, mais la première année, c’est la catastrophe. Aucun enseignant ne s’est présenté même pour la prise de contact »

Un autre étudiant de la troisième année en Génie mécanique a également confirmé ce manque.

« Nous sommes contents de la reprise puisque c’est notre derrière année, nous ne voulons pas de ces grèves répétitives, les enseignants absents devraient reprendre le boulot ».

Nous n’avons pas pu rencontrer les responsables de cette institution, mais le constat est réel à propos de cette reprise tant attendue par les étudiants après plus d’un mois de grève.

Une des raisons évoquées de cette absence des enseignants est l’enrôlement des agents de l’État.

L’enrôlement lancé en province il y a quelques temps, impacte considérablement le programme scolaire, l’État ne devrait-il pas voir d’autres stratégies pour accélérer ce processus.

TWM, Adoum Casimir Adjbane, Mongo

278 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire