10/04/2017 : #TCHAD – #Idriss Déby à #Iriba & #Wadi-Fira : Ce que Déby a dit à Iriba et Amdjaress : De sources dignes de foi, le périple d’Idriss Déby dans le Biltine et le Wadi Fira s’est achevé sur fond d’invectives, de conseils, et d’insultes déguisées. Après la ville de Biltine où il s’arrêta pour les condoléances à sa tante, la maman de Mahamat Saleh Brahim, la 1ère halte à Iriba commença par la 1ère À Iriba, une crème des ressortissants de la ville fit le déplacement. Entrepreneurs et hommes politiques étaient présents à l’audience. Déby fit des invectives âpres à l’endroit des Kobé. “ Vous fils et filles de la région, vous avez bien fait pendant la campagne présidentielle – je vous félicite pour l’organisation et l’éveil. Vous aviez senti que votre pouvoir allait vous échapper et vous vous êtes mobilisés pour le sauver. En revanche, je dois vous dire que vous ne m’avez pas aidé dans la gouvernance. Certains d’entre vous continuent d’aider la rebellion – Beaucoup se sont enrichis, certains ont détourné, construit des multiples villas et épouser des femmes brunes. Je ne peux mettre aux arrêts certains Tchadiens et vous laisser, c’est pourquoi j’hésite. Faites gaffe et réfléchissez, car mon pouvoir tend à sa fin et je n’ai plus les mêmes soutiens à l’extérieur. Si vous ne faites attention et que ce pouvoir vous échappe, demain vous ne pourrez plus vivre tranquillement – regarder les Goranes, depuis qu’ils ont perdu le pouvoir ils ne s’adonnent qu’à l’extraction de natrons. Mettez vite une commission en place et retrouvez-moi à N’Djamena “. Maniant le bâton et un peu de carottes, il laissa son assistance médusée. Les visites de Tiné et Bahaï tournèrent sur les mêmes rhétoriques. Invectives, insultes allusives alors qu’en parallèle une inspection de recrutement dans sa garde prétorienne est entrain de se mettre en place. La mission qui l’avait devancée faisait ressortir que les fils de la région ne sont plus emballés comme auparavant pour s’enrôler dans l’armée. Les généraux Zaghawa avaient fait le travail de sape. Eux qui auparavant recevait 70 millions par ci, 90 millions par là, sont tous mécontents, car la vache est maigre, et paraît-il la 1ère dame Hinda s’obstrue à interdire ce charivari. Tout vent debout à Amdjaress bourgade des 3 ânes, les proches du clan anti Hinda, auraient aiguisés leurs couteaux pour un dépeçage en règle, mais rien n’y fit. Déby Itno tient à sa dulcinée au point de sacrifier certains parents. Alors toutes les initiatives inter clan finirent pour l’instant en queue de poisson, pour l’instant… mais la retraite dans sa bourgade n’a pas servi qu’à cela. Selon nos sources, plusieurs chamboulements au sein du gouvernement sont à prévoir. À son retour dans la capitale, la fameuse cour devrait être mise en place pour appréhender les voleurs de la République, la commission qui travaille à l’ébauche de la nouvelle constitution devra lui soumettre le synopsis de son travail, une réunion de haute sécurité devrait aussi se tenir à N’Djamena pour faire face aux problèmes de sécurité qui secoue le pays… En attendant, Déby boit du lait de chamelle et consulte, paraît-il… À suivre.

2655 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article