24 septembre 2020 #TCHAD #IGE : L’inspection générale de l’État remodelée – est-ce que les choses ont changé ou juste des personnes ?

Le Tchad et la comédie des promotions des faussaires ce pays est un gros dépôt d’ordures de brigands qui s’échangent autour des postes. À l’IGE, ce qui dérangeait ce sont les méthodes mercantiles, et la façon de fonctionner comme une mafia. La nomination des cadres jadis incriminés dans des malversations quelconques ne met aucun citoyen en confiance. Notre pays ne recèle plus des cadres intègres ou Idriss Déby ne sait que s’entourer des personnes à la moralité douteuse ?
Comment le peuple pourra se retrouver au sein des individus qui l’ont saigné, volé ?
Que fait-on de leur passage devant la justice ? Ou on absout le fait que c’est le même exécutif qui les a noircis et indexés à un moment ?
Il faut savoir, car quand le pouvoir veut se séparer d’un de ses cadres, il le démolit et le présente à la vindicte populaire, mais il oublie que quand plus tard il le reprend c’est trop tard, la mémoire collective des tchadiens a fait son travail. Nous autres Tchadiens ne connaissons pas des voleurs au rabais, zébrés, calfeutrés… Un voleur est un voleur, et on ne le remet jamais en selle.
Voilà ce que Idriss Déby et ses laquais ont pondu ce soir.
Présidence de la République/Nomination d’un Inspecteur général d’État.
Par Décret N° 1946/PR/2020 du 23 septembre 2020, Monsieur ISSA MAHAMAT ABDELMAMOUT est nommé Inspecteur général d’État en remplacement de Monsieur AHMAT MAHAMAT ZAGALO, appelé à d’autres fonctions.
ISSA MAHAMAT ABDELMAMOUT nommé Inspecteur général d’État

Tchadanthropus-tribune

205 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article