Un militaire tchadien est condamné à 12 mois de prison avec sursis par la justice tchadienne pour la simple raison d’avoir réclamé ses primes et salaires pour des faits d’armes au sein de la MINUSCA au Mali. Il observerait lui et plusieurs de ses camarades 17 mois d’arriérées de salaires. Injustement, on lui colle une accusation de trouble en réunion. Une accusation d’autant plus grave quand on sait que l’argent des salaires des militaires est payé par les Nations unies et non par le Tchad. Le Tchad du régime MPS est devenu un pays sans droit dans lequel personne n’a le droit de réclamer ses droits. 17 mois d’arriérées de salaires font réfléchir plus d’un quand on sait qu’au Tchad du régime MPS les détournements sont légion. Une honte pour les dirigeants de ce pays qui sucent la sueur des Tchadiens à toute échelle de vue… À suivre.

2188 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article