De sources concordantes, la justice tchadienne aurait rendu son verdict sur les 4 accusés dans l’assassinat des prisonniers et leurs gardes. Les Tchadiens ne sont pas dupes, toute cette supercherie est faite en un clin d’œil pour l’international. Tout le monde sait qu’ils ne feront aucune perpétuité dans aucune des prisons tchadiennes, où passé le temps de l’oubli ils seront exfiltrés et envoyés auprès de leurs familles au village. Aucun tchadien ne croira à cette peine de perpétuité, l’avenir nous le dira. L’exemple plane encore dans nos têtes. Où sont les violeurs de la jeune Zouhoura ? Que sont-ils devenus ? Quelqu’un pourra nous dire dans quelle prison ils sont enfermés. Les Tchadiens se souviennent encore des sorties de Déby et compagnies. Qu’en est il aujourd’hui ? La justice est encore aux ordres au Tchad, et le régime MPS l’utilisera à sa dévotion.

 

Les 4 coaccusés dans l’assassinat le 11 avril 2017 de 9 prisonniers et de deux éléments des forces de l’ordre en transfèrement vers la prison de Koro-Toro, ont été condamnés hier à la prison à vie par la Cour criminelle. Les quatre hommes ont tous reconnu les infractions qui leur étaient reprochées par la Cour. Ils affirment avoir vengé l’assassinat de leur frère, le Général Adam Souleymane qui était commandant de la force mixte Tchad-Soudan. Après l’audition des prévenus, la défense, Maitre Alain a demandé la clémence de la Cour à l’endroit de ses clients. Pour lui, l’acte de ses clients est basé sur leur état d’esprit et la pression de la coutume et de leur communauté. Le procureur général représentant le ministère public avait demandé l’application d’une peine d’emprisonnement à vie, conformément aux dispositions pénales. Après délibération, le président de la Cour a prononcé la condamnation des 4 hommes qui ont été reconnus coupables du crime d’assassinat. Il a également prononcé la radiation d’office des rangs de l’armée nationale tchadienne.

Tchadanthropus-tribune

1711 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article