Dans un communiqué de presse, signé de son président, Moussa Wade Djibrine, le bureau exécutif du Syndicat des magistrats du Tchad (SMT) se dit scandalisé par la menace de mort qui pèse sur le président du tribunal de grande instance de Fada, Abdallah Mahamat Gnergner.

Situation qui a poussé le SMT à se réunir en urgence ce jeudi, 18 mars 2021 au Palais de justice de N’Djaména. Le communiqué précise qu’après analyse de la situation, il ressort que suite à une libération d’un condamné, pour des faits de coups et blessures volontaires mortels ayant purgé sa peine, par le président du tribunal assurant l’intérim du procureur de la République, les parents de la victime ont proféré des menaces réelles de mort sur la personne de Abdallah Mahamat Gnergner, président du tribunal sortant et ce, devant les autorités administratives et sécuritaires de la province de l’Ennedi-ouest.

Le SMT indique que depuis une semaine, le président du tribunal sortant vit sous menace au point où il lui a été interdit, au prix de sa vie, de quitter la ville de Fada tant qu’il n’aura pas ramené le condamné libéré ou n’aura pas versé la dia. En conséquence, le SMT interpelle le Maréchal du Tchad, à s’investir personnellement, afin que la sécurité des magistrats du tribunal de grande instance de Fada soit assurée et qu’en outre, le président du tribunal sortant soit libéré afin qu’il puisse regagner son nouveau poste à Mongo.

Tchadanthropus-tribune

438 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire