Selon une source sécuritaire jointe par la rédaction, des Toros-Boros (milice soudanaise) ont ouvert le feu sur des forces de sécurité dans la zone de Kouri Bougoudi, une zone propice à l’orpaillage de l’or depuis 2 ans.

Depuis quelques jours, les autorités sécuritaires du régime avaient procédé à un contrôle pour récupérer des armes détenues illégalement par les orpailleurs. Plusieurs armes de guerre auraient été récupérées par la commission mixte mise sur pied pour répondre aux facteurs d’insécurité dans la région. C’est la récupération de ces armes qui a poussé plus loin l’ire des Toros Boros qui sont venus mitrailler un lieu où les forces de sécurité étaient présentes. Il eut 1 blessé grave et un mort sur place. Sur la même lancée, le chef de poste de sécurité de l’ANS un certain Mahamat Ahamat dont le véhicule a été attaqué, fut blessé à son tour.

Ces Toros Boros soudanais sont une milice qui opérait au Tchad à cause des complicités avec des Tchadiens issus de la même communauté. Du Soudan proche il traverse le Tchad grâce à des complicités sans que les forces de sécurité ne puissent les arrêter. Depuis l’avènement de l’or dans l’extrême nord du Tchad, tout ce monde est devenu orpailleurs. Et malgré la codification de l’extraction d’or, ajoutée à l’interdiction du gouvernement, ces Toros Boros quittent le territoire soudanais pour venir opérer au Tchad. Il faut une décision drastique pour mettre dehors ces Soudanais et préserver l’intégrité territoriale du Tchad.

Tchadanthropus-tribune

1127 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article