La justice tchadienne a rendu son verdict lors de la session criminelle tenue à la prison de Korotoro du 2 au 4 juillet. Saleh Déby Itno, frère du défunt président Idriss Déby Itno et l’oncle de l’actuel, Mahamat Idriss Déby Itno et 14 autres proches du défunt Yaya Dillo, arrêtés lors de l’assaut du siège du Parti Socialiste Sans Frontières (PSF), ont été déclarés non coupables et acquittés.

Cependant, le tribunal a prononcé des peines sévères pour d’autres individus impliqués dans d’autres affaires criminelles. Certains ont été condamnés à 10 ans d’emprisonnement ferme, tandis que d’autres à des peines de prison à vie. Parmi les condamnés à la prison à vie figure le militaire Baradine Ordjo Kaoussa. Ce dernier avait suscité l’indignation publique il y a quelques semaines après avoir tué une personne et filmé la scène du crime, vidéo qui avait circulé sur les réseaux sociaux.

Cette session criminelle a attiré une attention particulière en raison des personnalités impliquées et des actes qui avaient choqué la nation. “Les acquittements et les condamnations montrent la complexité de l’affaire et la détermination de la justice à punir les actes criminels tout en respectant les principes de l’équité et de la justice”, renseigne une source judiciaire proche du dossier.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad Info

303 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire