Le Tchad, reconnu parmi les principaux producteurs et exportateurs africains de coton aux côtés du Bénin, du Burkina Faso et du Mali, a dépassé les attentes lors de la campagne cotonnière 2023-2024.

Selon la Cotontchad Société Nouvelle (Coton Tchad SN), la récolte de coton graine a atteint 110 000 tonnes, affichant une augmentation de 9,9 % par rapport à la campagne précédente, qui avait totalisé 101 000 tonnes. Cette performance dépasse également les prévisions de 108 000 tonnes annoncées en décembre dernier.

Bien que les raisons précises de cette croissance n’aient pas été détaillées, il convient de noter que la superficie consacrée au coton a augmenté de 46% en 2023-2024, atteignant plus de 324 000 hectares. Les principales zones de production incluent le Logone oriental, le Mayo-Kebbi Ouest, le Logone occidental, le Mandoul, la Tandjilé, le Moyen-Chari et le Mayo-Kebbi Est.

Pour la campagne 2024-2025, qui débutera à la fin du mois de juillet, la Cotontchad SN prévoit une croissance de 36% de la production nationale, anticipant une récolte de 150 000 tonnes. Cependant, le retard des pluies dans les zones de production constitue un défi majeur, selon Ibrahim Malloum, secrétaire général de la Coton Tchad SN).

Par ailleurs, il faut rappeler que le ministère des Finances a signé un accord portant subvention à la filière coton de 26,5 millions de dollars. Cette aide financière vise à faciliter l’achat d’intrants agricoles, tels que les engrais et les pesticides, à des coûts réduits, dans le but d’améliorer les rendements de la production cotonnière.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad Info

241 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire