Selon des informations sûres, ils ont décidé de ne remettre aucun Toyota à Déby. Si Déby pense que sa 4ème République commence par nous arracher nos moyens de transport, il se trompe largement, s’exclame ainsi la population du nord-est du Tchad.

Après 28 ans de règne, il est certain qu’il avait oublié comment est-il arrivé là où il est aujourd’hui disaient d’autres baroudeurs de la région, en frappant les gourdins et les sabres sur les capots des Toyota.

Les femmes et les vieillards prennent la garde pour veiller sur les Toyota de leurs enfants. Quiconque viendra toucher à un pneu de nos Toyota, ça sera la fin du système qui est déjà pourri, entonnent les femmes. Déby dans son palais n’arrive pas à dormir ces temps-ci. On saura bien qui de Déby et de ceux qui l’ont fabriqué aura le dernier mot.

Un adage disait : “ N’oublier jamais d’où et comment vous, vous êtes parvenu “.
Peut-être avec la nouvelle technologie actuelle, une maison tiendra, même si on arrache sa fondation. Pauvre pays.

Doki Warou Mahamat

1550 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article