#Portrait : cette semaine, nous allons vous présenter le parcours d’un homme exceptionnel, un homme d’État, intelligent, courageux, travailleur, avec plein des expériences politiques.
Né le 3 novembre 1967 à Mao dans la province du Kanem, Mahamat Assileck Halata a gravi les échelons pour devenir l’un des ministres les plus influents du Tchad. Fils d’un ancien sous-préfet, ce parcours atypique l’a mené d’une formation en hôtellerie au Maroc à des postes de haut niveau en France, avant de revenir au Tchad en 2022 pour occuper le poste de Ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat.
Après des études primaires et secondaires marquées par de fréquents déménagements dus à l’affectation de son père, Mahamat Assileck Halata décroche son baccalauréat en 1988 au Lycée Charles Lwanga de Sarh. Il obtient alors une bourse du gouvernement pour suivre une formation en hôtellerie et tourisme à l’École Hôtelière de Marrakech, au Maroc. C’est là-bas qu’il préside l’Association des étudiants africains de l’ISITT de 1991 à 1995.
Armé de son diplôme, il travaille d’abord au Maroc, notamment comme assistant superviseur pour le groupe Géant Vert, avant de s’installer en France en 2001. Il y poursuit ses études, notamment en relations internationales, tout en occupant des postes de direction, notamment à Paris Expo. En parallèle, il mène une activité de consultant, collaborant avec l’OCDE et le Quai d’Orsay, tout en préparant un master 2 à Sciences Po Paris.
C’est en 2022, après les accords de Doha, que Mahamat Assileck Halata fait son retour au Tchad, pour occuper le poste de ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat. Un poste à la hauteur de son parcours atypique, qui l’a vu passer du tourisme à la politique, tout en restant engagé sur les questions des droits de l’homme.
Amateur de musique jazz, pop et folk, Mahamat Assileck Halata est aussi un ancien joueur de football. Ses conseils aux jeunes Tchadiens sont clairs : « Croyez en vous, osez, prenez des risques et admettez que rien ne se fait sans risque. Car la vie sourit à ceux qui ont de l’audace. »

Avec Ousmane Ismaïl Acyl et Alwatan Médias

257 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire