IDRISS DEBY ITNO est allé présenter cet après-midi ses condoléances et celles de la nation à la famille du feu Alhadj Mahamat Abba Seïd , décédé hier soir à N’Djaména.
 
L’homme incarnait l’histoire de la révolution tchadienne. L’un de tout premier fondateur du Front de libération national du Tchad(FROLINAT), Alhadj Mahamat Abba Seîd est parti avec tout un pan de l’histoire de ce mouvement politico militaire créé dés les premières années de l’indépendance du Tchad. Rentré au pays il y a plus d’un an, après un long exil, de plus de 30 ans passés au Nigéria. Il avait répondu à la politique de la main tendue, prônée par le Président de la république, Idriss Déby Itno. Nationaliste imbu d’un patriotisme sans pareil, il avait eu toujours foi en son pays. Son retour avait été motivé par la paix retrouvée et la politique de développement incarnée par les plus hautes autorités de la république.

Ces derniers temps, sa santé était chancelante. Dés les premiers signes de fébrilité, le mois dernier, Alhadj Mahamat Abba Seïd avait été évacué grâce à la magnanimité et l’humanisme du Chef de l’Etat au Soudan. Après son rétablissement, il était rentré au pays. Sa santé s’est ensuite dégradée subitement. Il est décédé hier soir à N’Djaména à l’âge de 82 ans après quelques jours d’hospitalisation dans l’un des hôpitaux de la capitale tchadienne. 

C’est la mémoire de cet homme, qui inspire un grand respect, que le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est venu saluer ce mardi après-midi. Accompagné de quelques uns de ses proches collaborateurs, le Chef de l’Etat,très touché par la disparition du patriarche, a présenté ses condoléances et celles de la nation à la famille biologique du défunt mais aussi à tous ceux qui lui sont chers. 

Le défunt a été inhumé ce lundi matin au cimetière de Lamadji. A lui nous appartenons et à lui nous retournons. Paix à son âme.

468 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article