Ce 12 février 2019, Dr Succès Masra, le leader des Transformateurs, en séjour aux États-Unis dans le cadre de ses études à l’Université Harvard, présentera son livre intitulé « Au nom de Dieu et Allah ». Un essai dans lequel l’auteur, un économiste connu, véhicule le message d’amour, de paix et d’union entre les Tchadiens. Le titre évocateur de l’ouvrage se veut aussi de corriger la formule de serment confessionnel qui tend à opposer les Tchadiens. Au lieu que les ministres et les hauts fonctionnaires prêtent serment au nom de Dieu ou d’Allah, Dr Succès Masra propose plutôt qu’ils le fassent « Au nom de Dieu et Allah. Oui en même temps Dieu et Allah et bien plus. » Car croit-il, la religion du monde de demain s’appellerait l’Humanité.

Le choix de la date du 12 février consiste également à rappeler la triste guerre civile qui a éclaté…le 12 février 1979. Un événement que les Tchadiens dans leur ensemble doivent travailler non seulement à oublier, mais surtout à faire en sorte qu’il ne se répète plus. « Ce 12 Février 2019, les Tchadiens se souviennent du 12 février 1979 : 40 ans de triste souvenir d’un peuple qui s’est charcuté devant le miroir de son histoire, sur fond de guéguerre religieuse et régionaliste, attisée par une tension politique entretenue par des décideurs publics qui n’ont pas pris le soin de construire, dans le cœur du peuple, l’urgence de bâtir une nation qui se devait et se doit d’être fondamentalement laïque au regard de la diversité culturelle et religieuse du pays »…

Lire plus de détails sur l’ouvrage dans la parution du journal La Voix de cette semaine.

Tchadanthropus-tribune

891 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article