L’arroseur arrosé. Ce qui apparaissait comme un mauvais casting a trouvé son épilogue de la manière la plus éhontée.

La tension à la mairie de N’Djamena créée par le désormais ex-maire Foullah a fini par se retourner contre lui.

Comme nous l’indiquions à travers deux flashs infos le même jour sur les turpitudes du sieur Foullah qui voulait virer le SG de la mairie Mahamat Ahamat Hadjara pour une procédure inexacte à cause d’un dossier à signer sur un décaissement de gros sous. Le refus du SG lui a valu tous les inimités jusqu’à ce que Foullah veuille le révoquer de son poste.

Il s’en suit une crise grave et des empoignades verbales au sein de la mairie. Entretemps l’histoire est arrivée au palais rose avant le départ de Déby pour Brazza. Les instructions furent claires.

Le lendemain, c’est-à-dire vendredi 16 avril 2021 dans l’après-midi, un conseil extraordinaire communal pour la ville de N’Djamena fut tenu avec le délégué (Djibert Younous) de la ville auprès du gouvernement. Après étude de la situation, Foullah prend la porte tout comme Mahamat Ahamat Hadjara. L’ex-maire de la ville Ali Haroun a été investi nouveau maire de la ville. 

Depuis la nomination de Foullah, tous les N’Djamenois avait haussés la voix pour dire que sa nomination est un mauvais casting. Espérons que Ali Haroun pourra redorer l’image d’une municipalité devenue le grenier de tout détourneur public. 

Tchadanthropus-tribune

992 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire