Enfin il aurait entendu le cri de la population qui contre la mairie qui a laissé la ville dans l’eau, avec ses déchets et autres saletés. En début d’après-midi, selon nos sources l’inspection générale de contrôle de l’État a débarqué à l’hôtel de ville. La mairesse Mariam Attahir épouse Djimet Ibet était aux abonnés absents, seul le secrétaire général adjoint était présent. Son titulaire serait ou se trouverait en villégiature en France. L’IGE a interdit toutes les dépenses à partir de jeudi dernier. Il est question de faire le contrôle de tous les moyens mis à la disposition de la mairie et qui ont pris une autre destination selon les dires d’un correspondant en leurs seins. Les véhicules réformés, le marché de Dembé morcelé et vendu, les missions effectuées à l’étranger sans justificatif, les recettes qui prennent d’autres destinations sans compter les arriérés de salaires de deux à trois mois. En outre des salaires que connaissent les agents, s’ajoute le recrutement fantaisiste opéré par la mairesse Mariam Attahir épouse Djimet Ibet depuis sa nomination. Selon nos sources très appuyées, Idriss Déby Itno voulait par ce contrôle mettre fin à ce désordre. Il aurait décidé de donner à la ville de N’Djamena son vrai visage. Une action applaudie et souhaitée par les agents de la mairie et toute la population de N’Djamena qui souhaite que leur ville devienne une véritable vitrine de l’Afrique. Mais l’élan de Déby a été stoppé net par certains apparatchiks de la grande arnaque grand Cœur et les initiatives de la 1ère dame en personne. Le désormais 1er ministre pour ne pas dire président bis de la 4ème république a sa manière de rappeler à son Idriss Déby la longueur de la spatule. Qui est parmi les 1ers pourvoyeurs financiers de Grand Coeur ? Bien évidemment Mariam Attahir et les recettes de la mairie. Le décret signé et divulgué par Tchadanthropus-tribune n’a pas pu dépasser le seuil des sorties du palais rose. La stupeur gagna les fonctionnaires de la présidence qui avaient bien vu le document, et qui avaient sauté comme par magie au moment de trier le parapheur. Surprise, Mariam Attahir épouse Djimet Ibet est encore là, inamovible et omniprésente. Elle nargue qui veut l’entendre en multipliant les interviews et les sorties médiatiques comme pour défier l’adversité. La poule toise le guépard de nos jours. Tant pis pour la population qui sévit matin et soir contre les méfaits de leur municipalité. Au-delà des 72 heures qu’avait accordées Idriss Déby, cela fait plusieurs jours que rien ne passe. Les marabouts ont bloqué les montres, la lune, le soleil et mars, toujours rien en vue. Décidément pour une simple décision d’autorité, Idriss Déby se laisse toiser, il n’a point d’autorité. Celui qui a affirmé que le président tchadien est devenu un mammifère sans dents avait parfaitement raison.

Tchadanthropus-tribune

3130 Vues

  • Pourtant j’ai lu dans l’une de vos publication récentes qu’elle est limogée. Êtes-vous aussi tombé sous le coup de la manipulation comme vous le collez aux autres?

    Commentaire par moussaye avenir de la tchiré le 2 août 2018 à 14 h 02 min
  • Pourtant j’ai lu dans l’une de vos publications récentes qu’elle est limogée. Êtes-vous aussi tombé sous le coup de la manipulation comme vous le collez aux autres?

    Commentaire par moussaye avenir de la tchiré le 2 août 2018 à 14 h 03 min