La situation au Sahel sera au cœur du Conseil restreint de défense prévu autour d’Emmanuel Macron ce mercredi 9 juin à 9 h à l’Élysée en présence des ministres Florence Parly (armées) et Jean-Yves Le Drian (affaires étrangères).
La reconduction ou non de la suspension de sa coopération militaire avec le Mali, annoncée le 3 juin dans la foulée du second coup de force du colonel Assimi Goita – investi président de la transition le 7 juin -, doit ainsi être évoquée.
La question du futur de l’opération Barkhane est également au programme. Depuis cet hiver, plusieurs scénarios de désengagement plus ou moins brutaux de l”OPEX” française sont à l’étude au sein du Centre de planification et de conduite des opérations (CPCO, AI du 15/01/21). Dans la foulée du conseil de défense, Emmanuel Macron pourrait tenir un point presse le 10 juin, durant lequel plusieurs annonces sont attendues concernant l’avenir de l’opération française.
Un conseil de défense consacré au Mali et au Sahel s’est déjà tenu à l’Élysée le 2 juin. Outre la décision de suspendre la coopération militaire avec le Mali, plusieurs options de désengagement de Barkhane avaient été évoquées. Paris souhaite notamment tenter de préserver l’engagement de ses partenaires européens présents au Sahel au sein des missions de formation et de la task force Takuba.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

422 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire