Elle a pris part à la marche pacifique pour la justice organisée aujourd’hui par Les Transformateurs et la société civile, malgré l’interdiction du ministère de la Sécurité publique par craintes de troubles à l’ordre public.
 
Courant décembre, lors d’une marche, Mme. Fatimé avait été molestée et insultée par des forces de l’ordre, tandis que son voile avait été arraché.
 
Plusieurs autres personnes ont été interpellées et embarquées dans des véhicules du Groupement mobile d’intervention de la police nationale (GMIP). Certains ont été frappés et ligotés.
 
Les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants dans plusieurs quartiers de N’Djamena, faisant usage de gaz lacrymogène.
 
Le journal Le Sahel rapporte que deux personnes présentées comme des agents de renseignement ont été lynchées à Chagoua par des jeunes.

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda

1891 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire