Qui peut encore continuer à croire que le pouvoir d’Idriss Déby et son gouvernement se soucie de la situation socio-économique désastreuse que vit le pays ? La paralysie de l’appareil administratif n’a pas empêché Idriss Deby de commander 200 Toyota militaires à Dubaï et se faire livrer à Nyala au Soudan proche. Les chauffeurs ont été envoyés de N’Djamena et conduits jusqu’à destination ce jour du dimanche 4 mars 2018. Selon des sources concordantes, les véhicules ont été payés cash à Dubaï, et cela au moment où le pays croupit dans la crise la plus grave de son époque. Qui pourra croire encore que le pouvoir tchadien se soucie de la situation des travailleurs tchadiens dans la souffrance. Un régime qui décaisse des milliards de FCFA pour la commande des engins de guerre au lieu de panser la douleur de son peuple ? Qui voudra, ou pourra affirmer que les gouvernants travaillent au bonheur du peuple, quand ils se départissent complètement de l’échelle prospérité du peuple ? La commande de 200 Toyota est magistralement faite par une entreprise connue de la place, et appartenant à un proche du pouvoir tchadien. C’est à bord de ces Toyota que certaines personnes des tribus arabes sont convoyées jusqu’au Niger où une grande opération militaire se prépare en Libye… Nous reviendrons.

Tchadanthropus-tribune

2118 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article