Sous la conduite de la dictature du MPS, la diplomatie du régime est moribonde. Quand elle ne souffle pas l’aspect de la guerre, elle s’adonne à un clientélisme honteux. Sinon comment comprendre qu’au sein du ministère des Affaires étrangères l’on ne trouve pas de cadres compétents à même de représenter dignement le Tchad ? Mr Hissein Brahim Taha est interpellé sur cet aspect dont le silence devient tacitement complice. Pourquoi accepter des analphabètes comme ambassadeurs alors que des Tchadiens méritants existent ? Qui est ce Sagour ancien ambassadeur en Arabie Saoudite ? Encore un du milieu des mafieux qu’on ose pointer de doigt. Qu’elle est sa plus-value pour le Tchad au point de vouloir l’amener remplacer un autre cadre ? De sources dignes de foi, nos compatriotes doivent remarquer que le Tchad sous Idriss Déby manque de sérieux sur la gestion des hommes et femmes, cadres de ce pays. Il n’y a pas de diplomatie au service du peuple, il y a une diplomatie à la dévotion d’un homme, de son clan, ses proches et les alliés du système qui obéissent à l’œil aux désidératas de celui-ci. Il y a quelques jours le Tchad avait rappelé son ambassadeur du Qatar, c’était par mimétisme. Selon nos informations, au moment où il rappelait son ambassadeur, il introduisit une nouvelle demande pour l’accréditation d’un nouvel ambassadeur. Selon le document établi, l’heureux élu ou l’heureux choisi n’est autre que Ahmat Abderamane Haggar. Dans la même foulée, les Affaires étrangères du Tchad propose de nommer un certain Sagour, ancien ambassadeur du Tchad en Arabie Saoudite pour l’Afrique du Sud, en remplacement de Mr Awad Sakine. Il se trouve que celui qui est proposé est le cousin germain d’Idriss Déby. Le hic c’est que celui-ci ne connaît ni parler ou écrire le français moins encore l’anglais. L’autre note moins amère est la proposition de Mme Mariam Mahamat Nour à Addis Abeba. Elle au moins pourra relever le défi à la vue de son expérience dans le système des nations unies à travers la FAO. Pour le reste c’est du clientélisme et du népotisme. Une foi de plus, ceux qui se considèrent comme diplomates de carrière, fera le cul assis sous les arbres du ministère des Affaires étrangères. Circuler, il n’y a rien à voir.

Tchadanthropus-tribune

1793 Vues

  • ”fera le cul assis sous les arbres du ministère des Affaires étrangères.”, nous au niveau de la Police, on avait des nimiers sous lesquels, les cadres sans poste se retrouvaient….Les nimiers de sans fonction!

    Commentaire par Abbas le 30 juin 2017 à 2 h 40 min