Chose extraordinaire, il n’y a qu’au Tchad et avec le régime MPS que les Tchadiens observent sans rechigner le clientélisme ambiant. Il suffit de se procurer un des livres qu’aurait écrit le nouvel argentier du Tchad pour s’en apercevoir. Plusieurs personnes citées en remerciement et dédicaces sur son bouquin se retrouvent dans le dernier décret de nomination aux postes de responsabilité au ministère des Finances. Pour les plus sceptiques, qu’ils aillent voir ce livre et vous trouverez les noms de directeur de la CNRT un certain Ahamat Moustapha Mahamat, le directeur de PAMFIP Oumar Ousman, celui du domaine au poste de DGA Hassan Mahamat Haran, le conseiller du ministre Kimto entre autres.

 

Il n’y a pas de filtres sur les profils des cadres qu’on propose, ou fait-on dans l’anarchie. Mr Abdelmamout distribue des brevets aux siens en mettant à la porte d’autres cadres valeureux. Ce n’est pas ainsi qu’on fait avancer notre pays. C’est plus que malheureux pour l’exemple et les générations à venir. Notre pays est inlassablement tiré vers le bas.

 

Dans le même registre, le département des Finances s’est illustré par l’audition de plusieurs cadres à la police judiciaire de N’Djamena.

 

  • Douchaka Mahamat Mihimit cher de division de
  • dépense du Trésor ;
  • Djindikari Elyse agent du trésor- Division Trésor
  • Batrane Moustapha agent à la Direction générale du
  • Contrôle des Marchés Publics
  • Kanika Loli, ex-directrice générale du contrôle des
  • Marchés
  • – Kimto (actuel conseiller du ministre des Finances) ex
  • Directeur de Contrôle financier
  • – Polycarte, Directeur adjoint de l’ordonnancement.
  • Voilà les noms des personnes interpellées par la police judiciaire et qui ont été libérées. Par contre la rédaction présente ses excuses à Mr Hissein Kagare qui n’a pas été interpellé parmi ces personnes et dont la rédaction a glissé son nom par inadvertance.

 

Tchadanthropus-tribune

 

Au terme du décret n°1339, les personnalités dont les noms suivent sont nommés à des postes au ministère des finances et du budget :  

Direction générale des impôts 
Direction des grandes entreprises : Madame Hadjé Zara Adjidei 
Adjoint : Ahmat Djigoudga 

Direction des petites et moyennes entreprises 
Directeur : Flavien Ali Tobio 
Adjoint : Idriss Hassan Sidi 

Direction des recherches et de la vérification 
Directrice : Rihab Mahamat Ali 
Adjoint : Korom Acyl Dagache 

Direction des études, de la législation et du contentieux 
Directeur : Adam Mahamat Hassan 
Adjoint : Kainba Benjamin 

Direction générale des domaines 
Direction des domaines, de la conservation foncière et de l’impôt foncier : 
Directeur : Abakar Siddick 
Adjoint : hassan Mahamat Haran 

Direction de l’enregistrement et du timbre 
Directeur : Amadi Teiro Issa 
Adjoint : Brahim Mahamat Aguid 

Bureau de gestion et du recouvrement des avoirs saisis et confisqués 
Chef de bureau : Mahamat Hissein Madani Hassan 

Direction générale du Trésor et de la comptabilité 
Direction de la comptabilité publique Directeur : Mahamat Hassan Kodji 
Direction de la dette Directeur : Djimi Abdallah Eguermi 
Adjoint : Adoum Saleh 

Direction des affaires financières, monétaires et de la supervision des établissements de micro-finance 
Directeur : Moussa Kosseimi Daoud 
Adjoint : Mahamat Kebir Abdoulaye 

Direction nationale des assurances 
Directeur : Mahamat Ibrahim Koussi 
Adjoint : Béchir Chegue Agui 

Trésorerie payeur général 
TGP : Souleymane Adam Haroun 
1er fondé de pouvoir : Abdelmadjid Lagrey Ahmat 

2ème fondé de pouvoir 
Mahamat Saleh Nour 

Direction générale des douanes et droits indirects et du contentieux 
Direction des études et de la législation douanière 
Directeur : Younous Hissein 
Adjoint : Ali Malla 

Direction de la surveillance et des répressions de la fraude 
Directeur : Moussa Ali Dogoro 
Adjoint : Abderahman Tom Hamid 

Direction du dédouanement du bétail 
Directeur : Brahim Djamous 
Adjoint : Moubarak Moussa 

Direction de la comptabilité et des statistiques du commerce extérieur 
Directeur : Ballah Djaba 
Adjoint: Idriss Djibia 

Le ministre des finances et du budget est chargé de l’application du présent décret qui abroge toutes dispositions antérieures contraires, et prend effet à compter de sa signature.

3339 Vues

  • pourquoi no pays et dans violation nous jans tchadinn parle polotique centre violance es maladie VIH nous nous perdiu frere et nous cher morts centre maladie

    Commentaire par Fadel le 1 novembre 2018 à 22 h 33 min