Il a fallu combien de temps pour que l’État tchadien puisse à travers l’IGE (inspection générale de l’État) entériner dans les faits des décisions maintes fois prises, mais jamais exécutées ?

Depuis l’année 2017 qu’une mafia s’est installée dans la zone méridionale du pays en spoliant des commerçants et la population locale, et en imposant des taxations illégales.

Tchadanthropus-tribune avait depuis longtemps dénoncé les méthodes plus que capitaliste de l’entreprise Ytou qui appartient à des caciques du régime dont un général de l’armée Heri Djaguit.

Depuis lors, la rédaction n’a pas lâché l’affaire grâce aux diverses correspondances et dénonciations faites par nos compatriotes à Moundou, Doba, Koumra et Sarh.

Voyant que plusieurs personnes et entités se sont emparées de l’affaire, la société illicite Ytou a fait sa mue en plusieurs petites entreprises qui sous-traitent les mêmes pratiquent toujours sous la supervision de ces mafieux qui a prospéré d’août 2017 à avril 2019. Depuis 2019 ce sont les petites entreprises qui ont pris la main.

Il a fallu qu’un autre scandale éclate encore avec la mairie de Moundou pour que l’IGE et l’inspecteur Issa Abdelmamout prennent la décision de résilier tous les contrats relatifs aux recettes de la mairie, qui depuis toutes ces années constituer une manne d’exploitation illicite.

Les commerçants et les personnes spoliés ont le droit d’ester Ytou et ses sous-traitants en justice pour demander des réparations.

Le problème qui risquerait de se poser est de savoir comment ces personnes vont respecter la loi, eux qui pendant toutes ces années n’ont daigné respecter toutes les décisions prises par le gouvernement depuis le dernier mandat comme 1er ministre Pahimi Padacké jusqu’à maintenant.

L’État doit faire respecter ses décisions et imposer son autorité face aux divers prédateurs qui sévissent dans notre pays, et dont le mot d’ordre est le pillage, l’illégalité, le détournement et l’usage de faux pour s’enrichir.

Tchadanthropus-tribune

1091 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire