De source digne de foi, les jacasseries de bas étage continuent de plus belle au sein du cercle de ce parti honni et vomi par les Tchadiens.

Selon un de nos correspondants au sein du comité d’organisation du congrès MPS, qui requiert l’anonymat, la valse négative est menée par Aziz Mahamat Saleh, et son adjoint Abdelkerim Idriss Déby. Chacun affute ses armes pour attendre le moment crucial et poignarder son collègue. Dans cette affaire, notre correspondant émet un guillemet et affirme qu’Idriss Youssouf Boy n’en fait pas partie en dehors du fait qu’il avait convoqué au début Me Ruth Padja. Mais que l’aile manipulatrice vient directement du cabinet.

La même source affirme qu’Aziz Mahamat Saleh règle ses comptes contre Zène Bada à cause des démêlées jadis au sein du parti, et qui avait vu la suspension d’un certain Kala-Kala, avant son intégration. Pourtant c’est grâce à Zen-Bada qui avait proposé à Déby à l’époque de reprendre Aziz Mahamat Saleh au cabinet civil. Mais… le reste demeure toujours incompréhensible sur les attitudes ingrates, et les comportements soi-disant politiques de certains.

Outre cette histoire, l’analyse nous pousse très loin. Pourquoi cette histoire de congrès est mise en place sans que les membres fondateurs de ce parti ne soient consultés ? Dans le l’ossature du CMT, presque tous sont « Baministes », pourquoi personne ne les avait consultés pour la convocation de ce congrès ? Ou ont-ils la peur de s’opposer aux désidératas de alias Kerimo et Aziz Mahamat Saleh ?

Toutefois, le congrès est prévu pour ce samedi 12 juin 2021 à dimanche 13 juin 2021 au soir. Ce n’est pas les Tchadiens qui attendront quelque chose de positif de ce parti. Ils l’ont vu gouverner pendant 30 ans avec les conséquences qu’on connait.

Il faut vite passer à autre chose, pour le salut du Tchad et des Tchadiens.

Tchadanthropus-tribune

748 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire