Pahimi Kalzeubet assoit son emprise sur les faits de la république. Selon des sources dignes de foi, il a été le malheur de Madeleine Alingué qui a été rétrogradé de son poste de MPNTIC pour le tourisme. Plusieurs autres ont subi ses foudres.

Selon les mêmes sources, par 2 fois Mme Madeleine Alingué aurait introduit un décret de nomination des agents de son département, et toutes les 2 fois son décret n’est pas passé, s’arrêtant au seuil de ses tiroirs. La source indique que Pahimi Kalzeubet a voulu imposer dans lesdits décrets 2 de ses affidés qui l’auraient aidé à s’enrichir sur le dos de l’ONRTV au temps où il gérait la communication. Madeleine Alingué lui aurait observé sa désapprobation.

Non content de ce refus il aurait suggéré à Idriss Déby de la faire partir. Les témoins des coulisses indiquent qu’il vocifère sa colère envers Mme Alingué qu’il taille sans complaisance et l’accuse d’incompétence. Après moult réflexions et à défaut de perdre son poste, on finit par lui trouver un maroquin au Tourisme. Le but intelligent de Kalzeubet est de faire du ministère de la Communication sa chasse gardée. C’est ainsi que la fille de Naïmbaye, inexpérimentée et très novice est nommée au ministère de la Communication. Ainsi c’est le ministre d’État, Secrétaire général à la présidence, coordonnateur des activités gouvernementales qui usera de son pouvoir pour faire main basse à la communication. Connaissant que l’ONRTV est truffée des ouailles, ce sera bonjour le dégât…

Tchadanthropus-tribune

2198 Vues

  • Celui-là quand tu es de sa région, il ne veut pas te voir grandir, il t’efface du tableau alors qu’il est même incompétent.

    Commentaire par Mht Ali le 22 juin 2018 à 11 h 41 min