Nous l’avions crié jusqu’à sentir nos gorges asséchées par faute d’audimat. Cette dame est une cleptomane, une voleuse de la république comme beaucoup qui sont tapis autour d’Idriss Déby et qui le trompent jour et nuit en lui racontant des niaiseries fécondes.

 

Il a fallu plus qu’un que les conseillers municipaux découvrent à leur niveau les multitudes de malversations, de détournements pour le faire remonter à Idriss Déby. Les choses faites selon nos sources dépassent l’entendement d’une administration. L’audit démontre preuve à l’appui autant de frais de missions attribuées à son mari Djimet Ibet, de foison de détournements de biens publics. Même dame Hinda ne peut rien pour sa copine à qui on montrera sans doute la porte de la prison, sinon tous les citoyens crieront à l’injustice. En attendant le décret qui officiera son licenciement, la police judiciaire préparait déjà dans l’après-midi les dossiers de l’interpellation, sauf effet contraire des interventions en sa faveur contre des sommes sonnantes et trébuchantes.

Mais même avec cela, les expériences du vécu ne servent pas d’enseignement. Il suffit de voir comment boulon calé alias Zen Bada est entré en scène. La nomination de Mr Saleh Abdelaziz DAMANE sous proposition en sous-marin c’est lui. Zen Bada aurait fait fonctionner une stratégie foulant au sol l’alliance que son parti le MPS avait avec le RDP. De tout temps, le parti de Lol Mahamat Choua avait le poste de deuxième ou troisième adjoint à la mairie. Mais profitant de ces manèges, Zen Bada a réglé ses comptes. Reste à savoir ce qu’Idriss Déby actionnera au rubicond. Le RDP apprendra à qui faire confiance, car si le président du MPS version Bamina tient à son alliance avec le RDP, les autres MPS version N’Djamena s’en foutent éperdument de la politique de Déby et ses alliances avec les autres Tchadiens. Comprenez que vous autres Tchadiens, personne dans le MPS n’a envie de vous cédez même un kopeck. Faites vos malles et tenez-vous droit avec les autres tchadiens qui se battent sur le terrain des valeurs universelles de l’équité au sein de notre pays. Zen Bada diton n’a jamais aimé le RDP et il le lui rend bien. D’ailleurs à l’énoncé des nominations, tous les membres du RDP avaient quitté la salle laissant les ouailles de Zen Bada tout seul.

 

Est-ce que le Tchad peut-il être gouverné de cette manière ? Dans l’injustice même des mots.

 

Tant pis pour ceux qui n’ont rien compris. Pauvre Tchad.

Tchadanthropus-tribune

2966 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article