C’est avec compassion que Tchadanthropus-tribune a appris le décès de feu Ali Abdoulaye Sabre, sultan de Dar Kapka.

Haut fonctionnaire de l’état, feu Ali Abdoulaye Sabre fut de la vieille école, de ceux qui ont gravi et marqué l’administration tchadienne par leur dévouement et leur patriotisme. C’est une bibliothèque de l’aube de l’indépendance de notre pays jusqu’à nos jours qui s’en va. Le Tchad perd en lui un de ses fils, qui l’avait servi avec abnégation.

À l’occasion de cette funeste nouvelle, la rédaction présente ses condoléances à notre frère et ami Ahamat Ali Abdoulaye, à ses frères et sœurs, à toute la famille et la communauté Kapka, et à ses proches et amis.

Nul être d’entre les humains n’échappera à la mort, tel est notre destin à nous tous. « A Dieu nous sommes, et à lui seul nous retournons ».

Tchadanthropus-tribune

1111 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article