Tchadanthropus-tribune a appris avec émotion le décès de l’illustre TALLAF Khoudran (Abou Arramla), décès survenu à Abéché le mercredi 26 mai 2021 vers 14 heures après une longue maladie.

TALLAF KHOUDRAN n’est pas à présenter dans les milieux Maharié bien que Missirié d’origine, et qu’il a su intégrer avec sagesse et poésie.

C’est une icône de toute une communauté qui a tiré sa révérence, que Dieu le comble de sa miséricorde.

Dans ces moments de peines et chagrins pour les familles et la communauté arabe de manière générale, la rédaction présente ses condoléances à la famille biologique du défunt, à ses enfants et petits-enfants, à Moussa FAKI qui est son neveu (sa mère Siidé KHOUDRAN et le frère du défunt), à Fatimé TALLAF l’épouse de Moussa FAKI, à ses frères Aboulbatoul, Annour, à Allabou Djibrine KHOUDRAN, aux communautés sœurs Missirié et Maharié, aux proches parents, amis et connaissances.

Nul être n’est censé ignorer la mort, tel est le destin de tout l’univers et de toute humanité.

Prions pour le repos du défunt et demandons pour lui le paradis céleste.

« À Dieu nous sommes, et c’est vers lui seul que chaque être reviendra »

Tchadanthropus-tribune

541 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire