Mardi 20 mars 2018, nous étions nombreux à venir rendre nos hommages à un homme de cœur. Un homme qui a été toujours disponible pour ses compatriotes, et pour ses amis. Que faut-il retenir en pareille circonstance ? Que la vie est simple, et qu’il faut savoir la vivre dans la simplicité jusqu’à sa dernière heure. Car quand le glas sonnera, on aura plus que les souvenirs qu’on laisse derrière soi. Nos compatriotes sont venus nombreux, rappelant notre hospitalité d’antan, cette même hospitalité légendaire qui avait posé notre identité. Les amis nous ont véritablement honoré et rehaussé la mémoire de notre frère et feu compatriote Komandi. Va en paix cher compatriote, que la terre te soit légère.

Tchadanthropus-tribune

988 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article