C’est avec une vive émotion que Tchadanthropus-tribune a appris le décès après une longue maladie de la maman Hadjé Zara Malido hier à N’Djamena. Née en 1943, cette grande dame tire sa révérence à 75 ans. Elle laisse après elle plusieurs enfants et petits-enfants. Que sa mémoire soit éternelle.

 

La rédaction tient cette occasion pour présenter ses condoléances à ses enfants, notamment Am Aboua citoyenne madame Saleh Goukouni en France, à Haoua, Hadjé Bintou, Hadjé Zara, Chérif Oumar, Mahamat Lamine, à son beau fils Saleh Goukouni, et à ses petits enfants Lamine Ali, Zara Lamine, Samira Lamine, Aicha Lamine, Goukouni Kerim, Goukouni Ahmed, Goukouni Kladjim, Alia Goukouni et Maidé Moussa.

 

Nous sommes tous à Dieu, et c’est vers lui que nous retournons. Que Dieu accepte le sépulcre de la défunte en sa sainte miséricorde.

Tchadanthropus-tribune

1366 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article