De sources dignes de foi, un autre rapport des Nations-Unies sur la RCA produit fin juillet 2017 épingle encore le régime d’Idriss Déby sur ses comportements en République centrafricaine. Ce rapport que la rédaction tente de recevoir implique le régime Déby sur ses soutiens aux groupes armés, notamment un courant de la SELEKA, et les conséquences sur des populations civiles. De fait, le régime MPS à travers des milices qu’il soutiendrait, se trouve en 1ère ligne sur des accusations assez graves concernant des crimes contre l’humanité. De son côté, sans tambour, ni trompette, le gouvernement MPS & alliés se défendu dans une réponse à l’ONU sur son innocence et sa non-culpabilité. Les fiches du département de droits de l’homme au Tchad, et les injonctions du ministre de la Justice Ahamat Mahamat Hassan mettent en lumière la non-culpabilité du Tchad dans une histoire qui s’avère très évidente. Toutefois, la lumière devra être faite très bientôt sur cette énième accusation qui ne fait qu’entacher le Tchad à travers un régime qui n’a jamais respecté les valeurs de droits de l’homme… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

2364 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article