Aujourd’hui le défi impérieux pour notre pays est de sortir de cette période de crise périlleuse ouverte par le décès du Président Idriss Déby Itno, en tirant les leçons de notre histoire. Si nous ratons une fois encore cette occasion de refondation qui s’offre à nous, le Tchad renouera avec l’instabilité chronique source de souffrances pour de longues années.

Nous avons trop souffert de nos erreurs et surtout de celles de dirigeants dépourvus de vision nationale. Nous souhaitons que la concertation nationale inclusive annoncée, quelle qu’en soit la forme retenue, se déroule rapidement et provoque un élan d’espoir pour tous les Tchadiens en conduisant à une réconciliation nationale sincère et durable sur le socle de l’égalité et de la justice. Tous les enfants de notre pays aspirent, comme l’humanité tout entière, à un développement intégral dans le cadre de cette vie humaine éphémère. Dirigeants ou dirigés, nous devons savoir maintenant transcender toutes les crispations et autres égoïsmes destructeurs pour construire l’avenir du Tchad avec la jeunesse unie et consciente.

Il en va de notre survie en tant que Nation.
Après 60 ans d’indépendance, largement gâchée dans des conflits, nous sommes plus que jamais convaincus que notre pays peut et doit être gouverné autrement. Pour cela il faut des hommes et des femmes conscients et déterminés qui nourrissent l’ambition de marquer l’histoire et de changer le destin de cette nation meurtrie.

Correspondance particulière

De N’Djamena

MAT

417 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire