Après 27 ans d’imprécation, de chaos, aujourd’hui le prémonitoire parle du demain, dans l’ironie du sort d’une feinte de 20 milliards. Il ne fait qu’enterrer l’espoir dans une illusion anéantie.

En dépit de son mensonge. D’un, il dit : je le cite: « Un forum national inclusif qui rassemble toutes les forces vives du pays.» fin de citation.

Dans son échec total, le larbin nègre, l’apatride, Idriss Deby psalmodie en jouant avec les mots sur le forum national, au lieu d’un dialogue inclusif. Ailleurs, il parle d’une réforme institutionnelle alors qu’il veut changer la constitution. Bref ! Son forum national sera un changement contre la loi pour son maintien au pouvoir, en changeant la constitution, nous supposons qu’il va créer un poste de Vice-Président et concocter un bureau des sénateurs.

 

Après son prétendu forum, l’apatride, Idriss Deby va faire l’élection législative pour se conforter la majorité par la voie de ses prosternés; les gouverneurs, les militaires, les chefs des cantons et tous les autres « doyouses » diront oui!! Sûrement les mandats des députés seront reconduits aussi.

 

Dans cette manœuvre, nos apathiques acteurs de la classe politique et la société civile ne peuvent être que dans la cadence et surgir plus tard pour disculper leurs complaisances, comme à l’accoutumée dans des communiqués condamnables.

 

Mes chers compatriotes, nous vous informons que même la communauté internationale a demandé une assise pour résoudre nos tiraillements dans un dialogue inclusif.

C’est à ce titre que M. François Lounceny Fall, envoyé spécial des Nations Unies pour l’Afrique centrale, au mois de mai 2017, a rencontré 3 fois Idriss Deby et la classe politique. Cependant les leaders de l’opposition lui ont remis chacun un mémorandum qui parle sur les thématiques, les regroupements et sur les principes d’organiser un dialogue inclusif.

 

Aujourd’hui, au regard de cette bifurcation, nous devons attirer l’attention des partenaires étrangers et internationaux du Tchad et en premier l’ONU, qu’Idriss Deby bloque tout le processus d’un dialogue inclusif pour résoudre la crise politique tchadienne.

 

C’est bien ce refus délibéré et méprisant d’Idriss Deby qui a obligé son peuple bâillonné à prendre les armes. C’est pourquoi, nous anticipons dès maintenant pour dire NON! à son forum National ! Mais plutôt, nous réclamons un véritable Forum national inclusif.

Et de deux, il dit je cite: «Le cap fixé par le PND nous amènera à atteindre de manière inexorable l’émergence à l’horizon 2030.» fin de citation.

 

La vérité, l’argent est débloqué plus tôt au G5, c’est la raison de cette réunion à Paris le 13 décembre avec tous les larbins africains francophones qui sont considérés comme un instrument économique manipulable à respecter les directives dictées pour intensifier l’oppression à travers le terrorisme au Sahel. L’inconcevable, s’il s’avère vrai ? L’argent débloqué sera géré par la France, ainsi que nos militaires du G5 Sahel seront sous le commandement du ministère de la Défense français. Idriss Deby va nous indigner encore plus, nous museler, nous laisser dans l’agonie de misérabilisme à cause de son pouvoir. Il ne peut être qu’un valet pour perpétrer la guerre qui est devenue l’activité économique la plus rentable pour l’occident après l’industrie pharmaceutique et l’industrie informatique, qui leur permet la croissance économique.

 

De trois, un peu loin, il dit je le cite : «le développement et la modernisation de l’agriculture et de l’élevage restent notre seule porte du salut» fin de citation. Comment peut-on croire à cette fumisterie ? Après un temps d’économie juteuse de 200 barils/ jours d’où le dynamisme économique était sous-jacent pour réinvestir, il était ni dans le raisonnement et ni dans le comportement économique pour intégrer la valeur ajoutée macro-économique.

 

Aujourd’hui, sans vergogne dans un discours laïus, dans une situation de paupérisme, Deby demande aux paysans cultivateurs d’hier qui sont devenus des satrapes pour retourner à leurs parcelles.

 

Chers compatriotes, je vous pose la question. Est-ce que nous ressemblons à un peuple instruit, conscientisé, uni quand nous nous trouvons à longueur du temps entre le four et le moulin ? Est-ce que le Tchad est une république après 27 ans de règne dictatorial, de dilapidation, de despotisme, dans une démocratie d’où le pouvoir est pour et par le peuple ?

 

LE SEUL COMBAT QUI EST PERDU D’AVANCE, CELUI AUQUEL ON RENONCE! LA LIBERTÉ, LA JUSTICE, L’ÉGALITÉ, LA DIGNITÉ, ET LA DÉMOCRATIE AFRICAINE ET TCHADIENNE SONT DÉSORMAIS NOTRE LUTTE QUOTIDIENNE, LA LUTTE D’UN PEUPLE UNI CONSCIENTISÉ ET DÉCIDÉ.

À Bas la manipulation, l’Ethnicisme, la corruption, le népotisme, le clanisme, le néocolonialisme, l’injustice.

 

Vive la jeunesse et peuple digne !

Vive l’Union Nationale ! Dieu bénit le Tchad!

L’Union fait la force et le pouvoir est pour le peuple et par le peuple, soyons toujours UNIS pour être solidaire et attentif!

 

À bas l’oppression! Vive le Tchad Vive la république Tchad ya-haya!

Souradj Oumar Sakine

1322 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article