Jamais et au grand jamais le TCHAD n’était par terre comme aujourd’hui. Les DEBY pillent, en ravageant tout sur leur chemin, jusqu’il ne reste rien pour piller. La SNER, SOGET, CIMENTERIE, PASSEPORT, CARTE CRISE, GARDIENNAGE, AGRICULTURE, aucun métier n’est à l’abri, tous et tous, c’est la règle des DEBY.

 

Aujourd’hui le peuple tchadien est à la merci d’une République bananière, ou l’injustice, l’impunité, la faillite, règne sur les rues des villes, et sur le chemin, les DEBY ont mis en faille tous les autres Tchadiens qui se débrouillent. Avec l’arnaque des 10 % sur les Tchadiens, ils ont créé des Sociétés fictives pour voler les biens du peuple tchadien. La corruption est devenue règle d’or, ce qu’ils oublient c’est que la richesse qu’ils ont appartient au peuple tchadien qu’ils rendront un jour. Rien n’est éternel dans ce monde, chers petits voyous de la République. Aujourd’hui, la baisse de niveau, l’injustice, la corruption, l’impunité, etc. sont déclarées ouvertement au peuple tchadien qui lève ses mains à Dieu pour le sauver de cette peste qui gouverne.

 

Le Système est en panne corrompue et punie les autres Tchadiens. Sinon pourquoi ceux qui ont fait du mal à ce pays ne sont pas traduits devant la justice, sauf les autres Tchadiens. Les autres Tchadiens n’ont plus droit aux fonctions de l’État ni avoir des richesses seul le clan de DEBY. Le cas de MÉDARD et autres témoin à suffisance l’impunité à deux poids deux mesures. DEBY doit nettoyer devant sa porte avant d’aller punir les autres Tchadiens qui aujourd’hui n’arrivent pas à joindre les deux bouts pour cause de mal gouvernance et de gestion d’une République. DEBY ne peut plus gouverner le TCHAD, il est en otage par sa famille, qui traque les autres cadres tchadiens compétents, c’est vraiment dommage.

Nous revenons avec les pressions que sa famille met sur les autres Tchadiens ainsi que les Investisseurs.

Wait and see

Adoum Moustapha Bourma

1885 Vues