Naturellement et comme de coutume chez nous, la femme du frère est le principal bouc émissaire au cas où le frère concerné rejette une sollicitation. Pour autant, la belle famille protégera l’épouse du grand frère surtout quand cette dernière a des enfants.

Mais que nenni!

Faisons un peu de l’histoire; Le président du Tchad a pris Hinda pour épouse. Hinda qui n’est pas zaghawa, il faut le souligner, a apportée sa touche dans le foyer de son mari. La femme qui vous a donné des enfants doit en principe bénéficier des mêmes égards que ceux donnés à son époux de président; le contraire serait sans conteste, de l’irrespect envers le mari président lui-même. Si je vous respecte, je dois aussi respecter vos enfants dit un adage gourane». Cependant, depuis un certain temps, la première dame Hinda fait l’objet d’incessantes attaques. Ces détracteurs l’accusent sans preuve d’avoir pris leur frère de président. Suivez mon regard, elle n’est pas zaghawa, alors, elle n’a pas le droit d’être l’épouse du chef, bien que par le passé, il a eu d’autres épouses, notamment sa première, qui était une Kanembou. Pire encore, si nous lisons dans le comportement des détracteurs de la première dame, l’on comprendra facilement que les seules personnes qui ont le droit de jouir des privilèges du pouvoirs doivent être issue de la race supérieure .soit !

Sinon comment comprendre ces attitudes nauséeuses qui chercheraient par tous les moyens à faire porter à la première dame Hinda tous les détournements et autres faux fuyants commis depuis une vingtaine d’années déjà. Cette femme a été contre vent et marré toujours du côté des faibles et des démunis et surtout du côté de son mari président.

Cela ne fait pas que des heureux !

Sa présence lucide auprès de son mari de président offre aux centaines de milliers, voire de millions de Tchadiens, l’espoir de rêver, l’espoir de croire que leurs multiples doléances arriveront dans les oreilles du président seulement, la partie très nuisible et xénophobe de la race supérieure ne pense pas du même avis. Il faut à tout prix abattre dame Hinda pour arriver à cette fin, des millions de nos francs sont distribués à certains pisseurs de copies, et autres journalistes thuriféraires pour écorner et salir l’image combien clean de la première dame Hinda Deby itno.

Des cabinets étrangers occultes sont mis à l’épreuve, pour monter des mensonges grossiers et abjects cousues de fil Blanc pour ternir son image. La toile n’est pas du reste dans cette cabale, des internautes, le plus souvent issus de la race supérieure se chargent de tirer à boulets rouges sur Madame. L’objectif ultime recherché est de la discréditer auprès de son mari président. Certains blogs et sites travaillant pour le compte de l’opposition armée, sont eux aussi, contre des espèces sonnantes et trébuchantes, chargé de donner régulièrement des coups à la dame de coeur Hinda. Il faut l’accabler de tous les noms d’oiseaux pour que son mari de président décide enfin de la remplacer par une autre issue de la même race supérieure pour que la boucle soit bouclée. Le pouvoir doit toujours appartenir exclusivement à la race supérieure , aucun autre esclave n’a le droit d’y goûter ce pacte de dupe qui consiste à tuer toutes autres personnes voulant s’approcher de leur frère président fait son bonhomme de chemin. Hinda en fait malheureusement l’illustration parfaite de cette guerre continue que la race supérieure impose sur les intrus qui s’hasarderont à s’approcher du chef de l’Etat. Il est notre propriété et il le sera pour toujours. Telle est leur fameux leitmotiv.
Ma foi, la bonne éducation nous interdit de citer des noms, mais ne prenez pas les Tchadiens pour des canards sauvages, ils savent qui a piller ce pays. Ils savent qui sont les détenteurs de ces grosses cylindrées aux vitres noirs; Qui sont ceux qui détiennent les grosses fortunes mal acquises dans ce pays; Ils savent qui sont les propriétaires à l’étranger des quartiers entiers dans des villes telles que: Maroua, Garoua, Douala, Yaoundé, N’Gaoundéré et etc. Ils savent qui sont ces nouveaux riches qui détiennent les 80% du foncier Tchadien.

Ils savent qui a le pouvoir de vie et de mort sur les autres citoyens lambda;

Ils savent qui ont privatisé la quasi-totalité des entreprises de l’Etat;
ils savent qui sont ceux qui font peur au fisc pour ne pas payer d’impôts;
ils savent qui sont ceux qui détiennent les armes ;
Ils savent qui occupent la quasi-totalité des postes de responsabilité dans ce pays;
Ils savent qui sont les transitaires, les douaniers, les commandants de brigade (CB); Les propriétaires des bus de transport urbains et inter urbains;
Ils savent qui est qui et qui est quoi dans ce pays; alors de grâce, arrêtez de distraire le commun des mortels par vos histoires pleines de mensonges, de diatribes, de calomnies, de faux procès, de haine, et de jalousie.

Cette haine viscérale contre Hinda trouve ses causalités endogènes dans le désir inassouvi de vouloir à tout prix, tout contrôler, jusqu’aux décisions prises par le président. Cependant la présence de Hinda aux côtés de son mari pose une certaine gêne, car cette dernière n’hésitera surtout pas à alerter son mari président sur les conséquences de certaines décisions soumises par les lobbyistes de la race supérieure.

Alors, il faut la tuer.

Grâce aux actions de solidarités diverses et variées, posées par la première dame, beaucoup de démunis et mal lotis ont retrouvé le sourire. L’exemple de la fondation Grand coeur est une preuve évidente et imparable que seul le pitre pourra nier. Certes, la perfection n’est pas humaine, mais pour autant, aller jusqu’à exposer régulièrement un être humain à la vindicte médiatique est un acte de crime qui devrait en principe être puni par la loi; Mais hélas, nous sommes au Tchad.

Honte à ceux qui pensent sans raison bien sûr, que Dame Hinda est impliquée dans une quelconque affaire dans ce pays.
Son seul tort serait peut être ses grandes qualités humaines !sinon quoi d’autre !

Pis et comble des combles, certains, toute honte bue, ont même franchi le Rubicon en accusant bêtement la première dame Hinda d’être la responsable du massacre abject et immonde commis contre les prisonniers en transfèrement vers Korotoro.

Arrêtez vos balivernes;

Diantre, dans quel monde sommes nous? N’eût été la présence de cette dernière auprès de son mari, beaucoup de réalités seront dissimulés au président. Mais sa présence est une lueur d’espoir pour beaucoup de faibles sans défense et dépourvu de possibilité de recours.
L’autre stratégie la plus saugrenue contre la première dame a été celle d’obliger le président à se marier à une première, une deuxième ou troisième femmes, toutes, tenez vous bien, issues de la race supérieure. Peine perdue, dame Hinda est toujours là! Que faire? si ce n’est continuer à l’attaquer outrageusement à travers les médias et autres réseaux sociaux dans l’espoir de ternir sa réputation auprès de son mari et qu’ elle perde enfin son rôle de défenseur des pauvres et démunis qui n’ont pas ce pouvoir de tuer pour arracher leur droit le dernier montage grossier est celui fait par des officines à la solde des ennemis intérieurs et extérieurs du président de la république.

Dieu seul sait combien ils sont nombreux, ces ennemis de l’intérieur qui sont pour certains, paradoxalement très proches du pouvoir.
Nous reviendrons dans la deuxième partie de ce texte sur qui sont ces ennemis intérieurs du pouvoir?

GALMAYE TCHOUBO DJEDJELI.
Ce nom est un prénom d’emprunte toutes similitudes avec une personne supposée ou réelle, ne serait que pure coïncidence.

1396 Vues

  • Sans nous tromper d’aucune maniere, et sans que l’auteur de l’article ne l’ait affirme lui meme. nous osons croire que seul la famille HISENE BOURMA et compagnie, qui pouront nous balancer une telle feuille de choux! De toutes les facons, les accusations adressees a l’endroit des freres et soeurs du President DEBY, ne justifient rien et ne doivent pas dedoiner la premiere dame HINDA, Autant le fait que le PR laisse faire ses parents sans les punir est decrie et condamne par le peuple Tchadien, autant les privileges, le favoritisme, le clientelisme et le nepotisme de la premiere dame a l’endroit de ses parents et ses laudateurs ou autrs proteges, sont decries et rejetes en bloc par le peuple Tchadien. Pour le reste, la collection des epouses faite par le PR ne nous interesse pas. Et, d’ailleurs, si Hinda est serieuse, elle ne doit pas accepter et continuer a etre l’epouse d’un tel personnage qui n’a aucun respect pour la femme.

    Commentaire par B.Doungous le 2 juillet 2017 à 5 h 05 min
  • mme si tu a dit ds verite kelk part parfw vs ets mal informer renseigne toi impeu ver ls anne 1982et 83 84 85 jusk 90 ki detient les minus bus de trensport au tchad kan les gros bus de trensport actuel n existe mme pas et dans la democratie tt ls monde a droit de critiquer si ls tchadien leur premiere dam c normal et com tu a k c votr bell fille et la mere ds vos enfants donc sa concerne k leur famille ns notre souci es ou et la je veut vs dire une chose iol n ya pas race supperieure au tchad ni allieur Dieu a cree ls humains egaux

    Commentaire par DOBEI le 4 juillet 2017 à 12 h 59 min